Le meilleur simulateur de Sim Racing

Mon objectif a toujours été de mettre au point le meilleur simulateur de Sim Racing. Qu’est-ce que j’entends par “meilleur” ? Bien tout d’abord le plus immersif possible. Cela se traduit par exemple par l’utilisations de vérins, de la VR, ou de système audio 5.1. Mais aussi un simulateur qui soit fonctionnel, incluant par exemple un clavier/souris, et pratique, avec un seul switch qui allume tout.

Alors oui l’objectif est évidemment est ambitieux, et ne sera probablement pas atteint tout de suite, mais on y travaille.

En parlant de travail, mon simulateur est toujours en constante évolution : soit pour mettre au point un nouveau projet DIY, soit pour tester un nouveau matériel. C’est évolution constante rend difficile d’établir une liste des composants de mon simulateur. Par conséquent je vous indique par la suite ce que j’utilise le plus souvent, ou en tout cas ce qui devrait toujours finir par être remonté.

Cet article va donc évoluer avec le temps et je vous propose d’y revenir de temps à autres !

Le volant.

Le grand écart ! J’ai commencé avec un Logitech G27 (le meilleur rapport qualité prix EVER !!!). Puis lorsque mes pédales ont commencé à être au point, je suis passé sur un Simucube 1 acheté d’occasion : 700€ sans le volant, avec le gros mige, et un bon encodeur. Je n’aurais donc aucun conseil à donner sur le “milieu” de gamme, que je ne connais absolument pas.

Je déconseille par contre fortement de se lancer aujourd’hui dans un Direct Drive DIY. Autant acheté un SC1 d’occaz, ou attendre le petit Fanatec, qui à mon avis sera aussi bon qu’un SC1.

Voilà de ce côté rien de particulier, j’ai juste intégré l’électronique au châssis dans un boîtier compact.

boîte pour la simucube 1

Côté volant, j’ai d’abord fabriqué ce volant type proto. Puis au fur et à mesure j’ai développé mes propres volants. J’utilise principalement un volant rond. Et tous mes volants sont basés sur la carte simucube sans fil, qui est excellente. J’ai aussi un joli volant en bois… Bon je ne l’utilise pas tous les quatre matins…

Le pédalier.

Là aussi, j’ai commencé avec le G27, puis j’ai mis au point mes pédales hydrauliques. Actuellement j’utilise une base Doppler que m’a fournie NSH et qui m’a apportée beaucoup d’idées. Je repasse progressivement en SRT au grès des mises à jours, et je teste régulièrement d’autres pédaliers.

La boîte de vitesse.

Une SRT évidemment ! V9 avec tous les mods essentiels : joystick, button plate, eclutch !

Le châssis.

Du temps du g27, j’avais simplement un caisson en bois qui s’arrimait au canapé. Pour mon premier simulateur de mouvement j’avais soudé des barres d’acier avec un baquet de kart. Très sympa mais difficilement évolutif.

Je suis maintenant sur un châssis NSH Spyder. C’est franchement un excellement châssis. Pas vraiment de défaut : c’est solide, propre, modulable à souhait (et du coup je l’ai fait modulé à fond ^^).

Par ailleurs j’ai maximisé l’intégration des composants : il y a une seule prise de courant pour tout le châssis :

Le pédalier est branché sur le Simucube. J’ai ensuite deux câbles USB pour les boîtiers de contrôle des vérins et du tensionneur. Donc une seule prise de courant, trois câbles USB, et deux Jacks pour les bass shakers. Il y a par ailleurs des relais qui coupent le courant dès qu’un périphérique n’est pas utilisé. Ca a été très long d’intégrer toute l’électronique, mais ça permet d’avoir un montage très propre, et très rapide à démarrer.

J’ai installé quatre roulettes escamotables qui permettent de déplacer aisément le simulateur. J’ai imprimé une calle pour pouvoir abaisser les roulettes. Ainsi, la position basse de la roulette correspond à la hauteur du châssis avec les vérins qui utilisent le “linear bearing mount EASY MOUNT”. Le petit bloc blanc accueille un aimant qui maintient le levier noir lorsque la roulette est remontée. Le trou du milieu bas a été repercé au diamètre 8mm pour laisser passer une vis M8 qui maintient une équerre 40×40. Les fichiers 3D et la liste de course sont sur Thingiverse.

Récemment j’ai aussi ajouté des LEDs au support volant. En dehors du rendu visuel, c’est assez pratique lorsque l’on bricole beaucoup d’avoir cet éclairage.

Les vérins :

4 vérins SRT80.

J’ai longtemps utilisé 3 vérins (gauche, droite et derrière). Mais le vérin derrière le siège limite beaucoup son réglage. Donc je passe en quatre vérins. On me pose souvent la question de l’ajout d’un ou deux vérins pour un traction loss. Pour le moment ce n’est pas envisagé car en dehors du coût que cela représente, cela implique aussi que le simulateur prendrait beaucoup plus de place, ce qui n’est pas possible pour le moment.

Ecran et VR :

Pour moi la VR a été une révolution, impossible de revenir en arrière. En comparaison, même les meilleurs triple screen font “bricolage” (désolé…). J’ai eu beaucoup de casques : Vive, Lenovo Explorer, 5k+, 8KX. J’utilise actuellement le 8KX, je n’exclue pas d’évoluer vers un Crystal ou un 12k.

Pendant longtemps, il n’y avait pas d’écran sur le simulateur. J’ai récemment ajouté un écran 32″ 4k, simplement pour le confort : je passe beaucoup de temps à faire des tests, et enfiler le casque à chaque fois est quand même plus pénible qu’utiliser un écran. A terme pourquoi pas tenter un ultra-wide ?

Le son :

Aspect souvent sous-estimé du Sim Racing ! Sur mon simulateur j’ai récemment ajouté un Logitech Z906 5.1. Pour le prix la qualité est incroyable. Pourtant je n’exclue pas non plus d’évoluer vers plus haut de gamme, soit en changeant complètement l’installation, soit en fabriquant des enceintes DIY…

J’ai aussi un casque HyperX que j’utilise régulièrement pour ne déranger personne. Et pour aller au plus simple : le son du Pimax…

Bass shakers :

Une config 4 bass shakers reliés à Simhub

Tensionneur de harnais :

Le tensioneur P1.

D’autres idées pour faire progresser ce simulateur ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Passionné de bagnoles depuis tout petit ! J'ai appris les multiples déclinaisons de la Skyline R34 à travers les Gran Tursimo, jusqu'à découvrir GTR2 au volant d'un clavier. Quelques années plus tard je replonge corps et âmes dans le Sim Racing équipé d'un G27 qui me fera entrer dans le monde du DIY. Toujours à la recherche d'une immersion hors d'atteinte dans la réalité, je développe des projets que je prends soin de rendre accessibles à tout possesseur d'imprimante 3D !
Posts created 138

8 thoughts on “Le meilleur simulateur de Sim Racing

  1. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce partage d’expérience autour du simracing ! Je reste sans voix quand à la quantité et la qualité du travail abattu !
    Une question me vient à l’esprit en voyant ce magnifique setup. Comment avez-vous positionné vos bass shakers sur le chassis ? J’en vois 2 sur les cotés à l’avant mais les 2 arrières, où les avez-vous placez ? Serait-il possible de partager votre configuration Simhub ?

    Merci encore !

  2. Merci pour le site, c’est une mine d’infos, top !
    Juste un petit détail, tu devrais dater tes news tests etc… Ca aiderait beaucoup à se situer dans le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top