HyperX Cloud II : le meilleur casque pour le Sim Racing ?

Couverture hyperx cloud 2 review

I. Introduction

Le casque audio HyperX Cloud II est la deuxième génération de casque audio du fabricant HyperX. Copie entièrement revue pour obtenir un produit mature qui présente le meilleur rapport qualité-prix du segment. Découvrons ensemble ce qui fait de ce casque un des meilleurs compagnons en Sim Racing !

II. Design et construction

Conception

Le Cloud II est plutôt classique dans sa construction : arceau en aluminium anodisé rouge recouvert de mousse, et coques pivotantes en plastique. Le micro est escamotable.

Un câble Jack d’un mètre part du casque jusqu’au boîtier de contrôle. Celui-ci n’est pas démontable côté casque. C’est une critique qui revient régulièrement même si personnellement je préfère : c’est souvent les connecteurs qui en prenant du jeu entraînent des faux contacts.

Le boîtier de contrôle, sur lequel nous reviendrons est très compact tout en proposant une bonne prise en main. Il est relié au PC par un câble USB de deux mètres. Oui ! On a trois mètres entre le casque et le PC ! Idéal lorsque ce dernier est éloigné du simulateur.

La qualité de fabrication est irréprochable et on sent qu’on a affaire à des matériaux de qualité. Le design est plutôt sobre, chacun l’appréciera selon ses goûts.

Confort

Le confort est excellent avec 350g. L’arceau réglable répartit bien le poids sur la tête, à condition de suffisament remonter les coques (j’ai toujours tendance à les porter trop bas). Le poids est contenu mais il faudra correctement gérer son câble sous peine de voir trois mètres de câbles tirer sur la coque de gauche.

L'arceau du HyperX Cloud II est réglable
L’arceau est réglage par crans.

Par ailleurs le casque est fourni avec deux types de mousses :

  • Mousse
  • Simili-cuir à mémoire de forme (recommandé pour la qualité audio)

Ces mousses de formes ovales permettent d’englober parfaitement des oreilles jusqu’à 7cm de haut, et 4cm de large, et ainsi de proposer une très bonne isolation passive des bruits extérieurs. On pourra donc utiliser ce casque de longues heures. Pour plus de confort, on se tournera vers un système d’enceintes comme le Logitech 5.1 Z906.

Le micro est lui à l’extrémité d’une tige articulée de 9cm, donc le réglage est très pratique, notamment lorsqu’on a aussi un casque de VR sur la tête.

III. Qualité audio et en jeu

Le HyperX Cloud II propose une qualité audio tout à fait satisfaisante grâce à ses haut-parleurs de diamètres 53mm. Basses profondes, voix claires et bon équilibre. Il faudra probablement doubler le budget pour obtenir un son sensiblement meilleur. Le Cloud II ne fait pas l’erreur de surcharger de basses même si on aurait peut-être apprécié qu’elles soient plus détaillées.

Le casque se débrouille aussi bien en gaming qu’en écoute musicale. Attention tout de même : si vous sortez avec ce casque sur la tête pour écouter votre musique préférée, tout le monde saura au premier coup d’oeil qui vous êtes réellement !

courbe de réponse du cloud hyperx 2
Source : Les numériques. Plus c’est plat mieux c’est !

La spacialisation 7.1

Une des fonctionnalités mises en avant sur le Cloud II est la possibilité d’activer une spacialisation 7.1. Rappelons brièvement les bases : spacialiser le son signifie permettre à l’auditeur de déterminer si le son vient de devant, derrière à gauche à droite etc… Pour cela on utilise en général plusieurs haut-parleurs que l’on place tout autour de l’auditeur. 7.1 signifie par conséquent 7 haut-parleurs (1 en face, 4 aux quatres coins, 2 latérales et un subwoofer).

Immédiatement on se demande comment un casque audio, muni seulement de deux haut-parleurs peut proposer un son 7.1 ? En (très) gros : en jouant sur les phases, la réverbération et d’autres caractéristiques absraites du son.

Est-ce que cela est efficace ? Pas vraiment… on est très loin d’un “vrai” système 5.1 ou 7.1 qui permet de déterminer les yeux fermés si un concurrent est positionné sur notre aile droite. Difficile évidemment de décrire le rendu sonore textuellement, mais en gros (oui encore) on obtient un son qui a effectivement un peu plus de profondeur, mais c’est tout. Je vais être un peu dur, mais on a la sensation que cela rajoute de l’écho… Ceci dit, même si la dénomination est trompeuse, je dois dire que cela apporte un petit plus, et qu’en général, j’aime bien l’activer. Enfin, cette spatialisation virtuelle est intégralement gérée par le boîtier de contrôle USB et ne nécessite par conséquent aucun paramétrage logiciel, c’est toujours ça de gagné !

Le microphone

Le micro du Cloud II est dans la norme de ce qui se fait dans le secteur. C’est celui que j’utilise lorsque j’enregistre des vidéos sur mon PC, comme dans ce comparatif entre 3080ti et 4080.

IV Fonctionnalités

Compatibilité

Le casque se branche en Jack et peut donc se brancher sur n’importe quelle source sonore possédant une sortie Jack. Il se dit d’ailleurs que le son peut être largement amélioré avec un ampli de bonne qualité. Je ne l’ai pas testé car le boîtier de contrôle sur lequel on revient après se révèle trop pratique ! (puis je n’ai pas de bon ampli pour casque, donc c’est réglé).

Le boîtier de contrôle se comporte lui comme une carte son externe. La liste des sources compatibles pour le Hyper Cloud II est donc longue : PC, Xbox One, Xbox One S, PS4, PS4 Pro, Mac, Mobile et VR.

Boîtier de contrôle

Le boîtier de contrôle du Cloud II est probablement le “plus” qui rend ce casque incontournable : Il permet d’ajuster le son du casque et du micro de manière indépendante, d’activer le son surround 7.1, et il y a même un bouton sur le côté qui permet de couper le micro… bouton un peu trop discret puisque beaucoup d’utilisateurs ont cru que leurs micros étaient défectueux avant de s’apercevoir que ce bouton avait été activé par inadvertance.

Pour courroner le tout, il y a une broche au dos qui permet d’attacher le boîtier de contrôle là où cela vous arrange.

Personnellement j’ai toujours ce boîtier calé entre ma jambe et le siège baquet. On ne fait pas mieux !

hyperx cloud II boîtier de controle

V Conclusion

HyperX a frappé fort avec le Cloud II. Autant de qualités dans un casque abordables, pas étonnant que ce soit le casque le plus populaire en gaming ou en Sim Racing, loin devant son concurrent le Logitech G Pro X.

Avantages :

  • Qualité sonore très correcte
  • Nombreuses fonctionnalités
  • Compatibilité

Inconvénients :

  • Câble presque trop long
  • Impossibilité de choisir de quel côté est branché le câble et le micro
  • J’ai beau cherché je n’en trouve pas plus !
casque hyperx cloud 2 sur amazon

HyperX Cloud II:

Le meilleur rapport qualité/prix

Une excellente qualité de fabrication, un bon son et toute une panoplie de fonctionnalités, que demander de plus ?

Pour être averti des promos, rejoignez mes réseaux sociaux : InstagramFacebookDiscord.

Passionné de bagnoles depuis tout petit ! J'ai appris les multiples déclinaisons de la Skyline R34 à travers les Gran Tursimo, jusqu'à découvrir GTR2 au volant d'un clavier. Quelques années plus tard je replonge corps et âmes dans le Sim Racing équipé d'un G27 qui me fera entrer dans le monde du DIY. Toujours à la recherche d'une immersion hors d'atteinte dans la réalité, je développe des projets que je prends soin de rendre accessibles à tout possesseur d'imprimante 3D !
Posts created 133

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top