J’ai testé le Pimax Crystal !

Pimax présentait le Pimax Crystal à Paris le 8 Novembre. J’ai donc profité de cette occasion pour tester ce nouveau casque pleins de promesses. Mes impressions :

Pimax maîtrise l’image. La netteté de l’image est vraiment excellente, ce grâce à deux écrans carrés de 2880p x 2880p. La nouvelle technologie Qled avec local dimming permet effectivement un meilleur rendu des couleurs avec un contraste plus élevé qu’auparavant. Les noirs notamment sont d’une profondeur remarquable. Pas non plus de distortion.

Concernant le FOV, forcément revenir en arrière après plusieurs années passée avec un 5K+ puis 8KX, c’est un peu difficile. Je note surtout que l’aspect rectangulaire du FOV est un peu plus marqué que sur le 8KX, notamment en raison des écrans carrés. En effet ils ont augmenté le champ de vision vertical, ce qui n’est pas forcément utile pour nous en Sim Racing. En tout cas c’est suffisant, et si ça permet de faire tourner le casque avec un meilleur ratio fluidité/netteté, pourquoi pas.pimax s

 

En terme de performance, forcément c’est compliqué de juger car les ordinateurs utilisés étaient de performances variables. En tout cas le casque ne paraît pas forcément gourmand. Il était réglé sur 120Hz stable (le 8KX ne dépasse pas encore le 90Hz) et devrait ensuite atteindre les 144Hz (et 160Hz d’après le site…).

Côté confort, c’est à peu près la même recette que la génération précédente avec quelques améliorations. Personnellement je n’ai pas eu de soucis de confort avec la génération précédente et retrouve donc mes marques naturellement. Je note simplement que le poids du casque est très correct avec un poids mieux réparti, notamment grâce à la batterie située à l’arrière. Je crois aussi que le poids est moins en port-à-faux qu’avant (il est aussi plus petit).

En parlant de batterie : nous n’avons pas pu tester les fonctionnalités standalone. Par contre le casque dispose d’une batterie interne en plus de l’externe, ce qui implique que l’on pourra changer la batterie externe sans éteindre le casque. Pour nous Sim Racer, c’est une bonne nouvelle !

Enfin nous n’avons pas non plus pu tester les fonctionnalités de suivi des yeux qui devraient permettre un gain en FPS conséquent. La solution est fournie par Tobii donc nul doute que ce sera performant.

Les expériences proposées étaient assises donc je n’ai pas pu éprouver le tracking mais il semblait évidemment fonctionnel. Par contre contrairement aux casques précédents, l’électronique est ici refroidit par deux ventilateurs. La pièce était assez bruyante donc difficile de dire si on les entend à l’utilisation.

Pour conclure sur ces premières impressions : avec le Crystal, Pimax progresse dans tous les domaines. Mais pour me convaincre d’investir dans ce casque (1800€), il faudra que le suivi des yeux prouve son efficacité, et donc me garantisse de gagner en fps par rapport au 8KX sans avoir à changer de carte graphique. Si Pimax réussit ce pari, ce sera le meilleur casque à tout faire jamais vu !

Pré-commandez le crystal sur le site Pimax.

EDIT : je me suis remis dans les mêmes conditions avec mon 8KX : je confirme que les contrastes sont meilleurs sur le Crystal. Ce qui est le plus marqué en réalité, c’est la netteté : elle est beaucoup plus uniforme que celle du 8KX.

Passionné de bagnoles depuis tout petit ! J'ai appris les multiples déclinaisons de la Skyline R34 à travers les Gran Tursimo, jusqu'à découvrir GTR2 au volant d'un clavier. Quelques années plus tard je replonge corps et âmes dans le Sim Racing équipé d'un G27 qui me fera entrer dans le monde du DIY. Toujours à la recherche d'une immersion hors d'atteinte dans la réalité, je développe des projets que je prends soin de rendre accessibles à tout possesseur d'imprimante 3D !
Posts created 142

4 commentaires pour “J’ai testé le Pimax Crystal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut