La version 7.7 est terminée ! La boîte non…

Envie de soutenir ce projet ? https://www.paypal.me/leboisVR?locale.x=fr

La version 7.7 a subie de nombreuses évolutions. Côté électronique, c’est le deuxième bloc que j’installe. Le câblage est particulièrement facile. Tout est indiqué, les câbles sont guidés, avec des espaces pour les soudures. Cependant il va falloir revoir la position de la carte Arduino, dont le port USB n’est pas accessible… Ca va être un gros travail… Par contre l’électronique fonctionne parfaitement, et le code est efficace, notamment la fonction debug.

 

Le châssis en lui-même est très satisfaisant : les parties s’emboîtent bien et viennent se renforcer entre elles. Les différents vissages garantissent les alignements. Je continue d’ajouter des indications afin de faciliter le montage.

 

Au niveau de la mécanique, pas de grandes évolutions. Cependant je rencontre une nouvelle problématique : j’ai dessiné la piste qui fait la résistance du mode séquentiel de manière à ce que la course du levier soit plus faible que le mode H. Mais par conséquent, l’aimant reste à distance des capteurs Hall. Donc soit je modifie la piste pour que la course du levier soit de même longueur qu’en mode H, soit j’ajoute des contacteurs sur la piste séquentiel. Avec cette dernière solution, la boîte détectera elle-même les changements de modes (en sequentiel, les contacteurs détecteront les + et -, pendant que les capteurs Hall ne détecteront rien). Par contre cela veut qu’on ne pourra pas facilement changer le ressenti du mode séquentiel puisque qu’il y aura les contacteurs sur la piste. Je vais commencer par imprimer une nouvelle piste séquentielle plus longue pour vérifier si c’est acceptable ou non.

 

J’ai continué à travailler sur l’embrayage pour le rendre plus fiable, et améliorer le ressenti. J’ai aussi ajouté le loquet qui permet de le désactiver. C’est notamment nécessaire pour le mode séquentiel. Au passage, on peut brancher sur la carte Arduino les pédales. Par conséquent, je vais probablement monter le capteur de pression directement sur le cylindre esclave. Ainsi je brancherai le capteur directement sur l’Arduino sans avoir trop de fils.

 

En l’état, la boîte est déjà particulièrement satisfaisante. Le plus gros problème concerne le positionnement de la carte Arduino. Pour le reste, on peut toujours apporter des améliorations, mais elles ne changeront pas le ressenti pour l’utilisateur final.