Simucube active pédale : Toutes les idées ne sont pas bonnes.

Réaliser une pédale de frein connectée mécaniquement à un vérin, c’est évidemment se donner une totale liberté sur le ressenti de la pédale.

Ce n’est pas pour autant qu’il faut le faire.

Alors voilà, Simucube nous annonce une révolution : une pédale de frein qui serait branchée à un vérin, exploitant directement la télémétrie du jeu.

De bien belles promesses pour nous autres sim racers, avides de réalisme et d’immersion.

Pourtant je ne peux que rester dubitatif quant à l’utilité d’un tel produit.

En effet, beaucoup de réglages, c’est souvent trop de réglages. Qui sait par exemple m’expliquer l’impact du “Sine Wave” dans DirectInputs Effects du logiciel Simucube ?

Un ressenti différent pour chaque voiture

Avoir le même ressenti que dans la vraie voiture ? Là aussi je m’interroge… Les FFB sur les volants existent eux depuis plus de 20 ans, et chaque simulation nous propose des interprétations différentes. Interprétations qui se déclinent ensuite d’un volant à l’autre. Et autant ces déclinaisons étaient justifiées par le passé par les limitations techniques, autant les direct drive actuels ne rencontrent pas de limites (couple phénomènale, encodeur qui dépassent les 4 millions de points de résolution). Et à un volant donné, le software du fabricant laisse ensuite toute latitude de modifier le ressenti, et on ne parle pas uniquement de la force (damping, friction etc).

Bref, pour une Porsche GT3 qui est une voiture de course “courante”, disons accessible (certaines sont sponsorisées par ces fabricants), on se retrouve aves des milliers de ressentis différents. Pourquoi arriverait-on à plus d’authenticité avec une pédale de frein ?

Je souligne au passage que le début du “est-ce que la direction d’une F1 est lourde ?” n’a finalement jamais été tranchée. Qu’en sera-t-il de la pédale de frein ?

Un ressenti qui varie en fonction de la température des disques

Ce qui est probablement plus pertinent, c’est la possibilité de modifier le ressenti en fonction de l’évolution de la voiture (chauffe des freins). Mais cela nécessiterait un travail du côté des développeurs que je vois peu enclin à produire… Déjà que l’implémentation de la pédale d’embrayage reste d’une pauvreté stupéfiante (toutes les voitures sont modélisées de la même manière…), je ne vois pas les développeurs développer une solution spécifique à une pédale vendue à une niche dans la niche…

Concernant la fiabilité, autant il va sans dire qu’un vérin bien réalisé est très fiable. Par contre il ne faut pas se leurrer, une pédale nécessitant autant d’électronique et d’informatique va forcément poser certains problèmes. Déconnecxion, perte de FFB…

Conclusion

Finalement pour être réellement pertinent, surtout à ce prix, il faudrait justement qu’il n’y ait aucun réglage possible, que Simucube aille directement enregistrer les données de toutes les voitures qu’on utilise pour les appliquer à sa pédale. A partir du moment où on dispose d’un logiciel comme le logiciel Simucube actuel, on sait qu’on est pas sur un ressenti authentique, mais uniquement sur un ressenti personnalisable, caractéristique que toute pédale qui se respecte propose.

Je trouve ça aussi dommage d’apporter un produit énergivore là où un simple ressort fait l’affaire…

Bon il va falloir attendre le début de l’année 2023 pour voir les premiers tests… à moins que j’utilise un de mes vérins pour voir ce que ça rend :p

Je trouve aussi un peu dommage que Simucube ne propose pas une pédale d’accélérateur simple qui se marierait avec. Je ne me vois pas mettre plus de 1000€ dans une pédale de frein pour mettre à côté une Heusinkveld..

 

Passionné de bagnoles depuis tout petit ! J'ai appris les multiples déclinaisons de la Skyline R34 à travers les Gran Tursimo, jusqu'à découvrir GTR2 au volant d'un clavier. Quelques années plus tard je replonge corps et âmes dans le Sim Racing équipé d'un G27 qui me fera entrer dans le monde du DIY. Toujours à la recherche d'une immersion hors d'atteinte dans la réalité, je développe des projets que je prends soin de rendre accessibles à tout possesseur d'imprimante 3D !
Posts created 159

6 commentaires pour “Simucube active pédale : Toutes les idées ne sont pas bonnes.

  1. La même logique aurait pu être utilisée lors de l’apparition des volants direct drive. On aurait conclu alors que c’est inutile, énergivore, trop complexe, non fiable, inexploitable par les créateurs de jeux etc.
    Prévoir les problèmes d’application de ce produit est difficile.

    Dans les faits, plusieurs voitures disposent déjà de système de pédale de frein déconnectée du réseau hydraulique (IBS, SBC…), le ressenti est fourni par le boitier électronique.
    En course, les Formules 1 et E disposent depuis longtemps de ça. Bientôt les Formules E n’auront plus de freins classiques et n’utiliseront que les systèmes de récupération d’énergie.
    Le principe d’utiliser un servomoteur couplé à un capteur de charge semble extrêmement efficace pour présenter n’importe quel ressenti du plus basique au plus technologique.

    Par ailleurs, je crois que D-BOX utilise un principe similaire en partenariat avec Simtag.
    Je me réjouis de voir de nouvelles technologies arriver, notre hobby continue d’évoluer c’est bon signe.
    Si ça se trouve le retour de force de freinage paraîtra bientôt aussi évident et nécessaire que le retour de force de direction.

    1. Je souhaite que tu aies raison.
      Par contre la comparaison avec un direct drive a ses limites : on ne peut pas faire un retour de force du volant pertinent avec des ressorts et élastomères…

      1. Le système de courroie présentait déjà une bonne résolution et pourtant je pense que peu de gens les préfèrent aux direct drives.

        Les tests à l’aveugle des bases de volants et des pédaliers seraient à mon avis assez révélateurs des préjugés qu’on a.
        Comme lors des dégustations de vins, mais je m’égare. 🙂

  2. “Je souligne au passage que le début du « est-ce que la direction d’une F1 est lourde ? » n’a finalement jamais été tranchée.”
    La direction assistée d’un F1 permet à Charles Leclerc de passer le 130R de Suzuka à 300 km/h à une seule main.
    https://www.youtube.com/watch?v=OMoo1M_nBJs
    Romain Grosjean n’arrivait pas à tourner dans les virages rapides lors des premiers essais en Indycar sans direction assistée.
    Donc la direction d’une F1 est moins lourde que celle d’une Indycar et vraisemblablement très adaptable aux souhaits du pilote.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut

Please disable your adblocker or whitelist this site!
Want an ad-free account ? Check the Premium access!

Merci de désactiver votre bloqueur de publicité ou d’ajouter le site à la liste blanche !
Envie d’un accès sans pub ? Prenez un Compte Premium!