Pilotage | Matériel | Analyses

Les imprimantes 3D

Le marché des imprimantes est en plein boom. D’un côté, de plus en plus de matériaux sont utilisables (du titane à la nourriture), d’un autre côté, les offres accessibles aux particuliers sont de plus en plus nombreuses et faciles de prise en main.

La plupart des projets SRT nécessitent une imprimante 3D. Posséder une imprimante 3D, c’est s’offrir la possibilité de faire évoluer son équipement, au gré des mises-à-jour, ou de ses propres besoin.

Comme partout, le budget est un critère important. Comme partout il y a tous les prix. Comme partout, on a rien sans rien. En ce qui concerne l’impression 3D, plus cher signifie : plus fiable (moins d’impressions foirées), plus précise, plus rapide, moins de réglage nécessaire. Je vous propose ici 3 imprimantes phares :

  • Ender 3, de Creality : l’entrée de gamme, ce que j’utilise depuis mes débuts. Nécessite un peu de réglage, mais donne entière satisfaction pour le prix.
  • Artillery Sidewinder X1 V4 : pour pas beaucoup plus cher, une imprimante qui propose des technologies et une présentation digne d’imprimantes haut de gamme.
  • Original Prusa i3 MK3S+ : la reine toute catégorie… évidemment plus chère que les autres.

De manière générale, il est assez facile d’améliorer toutes ces imprimantes. Vous trouverez dans cet article un éclairage sur le type d’améliorations qu’on est amené à apporter à une imprimante 3D.

Ender 3, Ender 3 Pro, Ender 3 V2

Ender 3

ender-3L’Ender 3 de Creality est probablement l’imprimante la plus populaire. C’est de loin le meilleur rapport qualité-prix pour un particulier. Je déconseillerais de chercher à s’équiper d’une imprimante plus bas de gamme.

L’Ender 3 (de base) permet d’obtenir des impressions de grande qualité une fois bien réglé. On trouve de nombreuses améliorations pour cette imprimante, ainsi qu’une communauté importante, ce qui est une aide précieuse.

On la trouve sur Amazon pour environ 200€.

 

 

Les principales qualités :

  • Une machine plutôt fiable. Une fois bien réglée, vous êtes bon pour une centaine d’heures d’impressions sans nouveau réglage.
  • Très bonne qualité d’impression.
  • Prix très abordable.
  • Une zone d’impression conséquente : 22cm x 22cm x 25cm

Et comme défauts :

  • Machine bruyante (problème corrigé avec la v2 ou le changement de la carte mère).
  • Réglages nécessaires (pour le plateau notamment).
  • Les buses ont tendance à se boucher (problème corrigé en changeant le corps chauffant).

Ender 3 Pro

L’Ender 3 Pro apporte des améliorations minimes, notamment au niveau du châssis et du plateau. Si vous profitez d’une promotion la plaçant au même prix qu’une Ender 3 de base, pourquoi pas. Sinon…non.

Environ 230€ sur Amazon.

Ender 3 V2

L’ender 3 V2  intègre elle aussi de nouvelles améliorations. La plus notable est le remplacement de la carte mère par une carte beaucoup plus silencieuse. Ce remplacement est aussi possible sur une Ender 3 et Ender 3 Pro.

C’est donc la version à privilégier si vous cherchez une imprimante silencieuse, mais que vous ne souhaitez pas faire le changement de carte mère vous-même.

Le plateau a été à nouveau changé, mais c’est de toute manière le genre d’évolution qu’on est amené à faire soi-même sur une Ender 3.

La V2 intègre un nouvel écran. C’est joli, mais ça ne change rien à l’impression.

Environ 300€ sur Amazon.

 

 

 

Artillery Sidewinder X1 V4

L’Artillery Sidewinder X1 V4 présente très bien : toute l’électronique est intégrée dans un boîtier sous le plateau chauffant. Le plateau chauffant est le plus rapide du marché à chauffer. On trouve un entraînement direct drive : le filament est entraîné juste avant la tête chauffante. Cela permet notamment d’imprimer des plastiques souples.

L’imprimante est aussi tout à fait silencieuse. De plus, sa tête d’impression de type Volcano permet des vitesses d’impressions rapides.

Elle est équipée d’un plateau 30cm x 30 cm, et imprime sur 40cm de hauteur. C’est une surface qui vous permettra par exemple d’imprimer un volant.

On notera deux défauts :

  • Les nappes de câbles sont fragiles
  • Le support de bobine est mal fichu.

Ces deux défauts se corrigent à l’aide d’impression 3D.

C’est donc une excellente imprimante milieu de gamme qui vous assurera un confort d’impression certain.

Environ 350€ sur Aliexpress, et 500€ sur Amazon.

 

Original i3 MK3S+ de Prusa

Lorsqu’on concentre dans une seule imprimante toutes les technologies existantes, cela donne la Prusa i3 MK3S+. Elle propose par exemple le nivellement automatique du plateau.

Le châssis est très conséquent et assure des impressions très précises.

Prusa développe son propre slicer, le logiciel qui permet de mettre en forme les fichiers .stl en vue de leurs impressions. En considérant l’importante communauté qui entoure aussi ce modèle, c’est donc tout un éco-système dédié à la performance qu’offre cette imprimante.

770€ pour la version en kit, 1000€ pour la version montée.