Pilotage | Matériel | Analyses

Tensionneur de harnais v2.0 bêta

Le tensionneur de harnais permet pour un budget limité (moins de 150€) de faire ressentir de manière crédible les G négatifs (freinage, ABS, passage de vitesse). Il fonctionne avec Simhub.

NOTA BENE : Le tensionneur de harnais peut être dangereux. A pleine puissance, il sert énormément autour des clavicules. Il faut donc prévoir un bouton d’arrêt d’urgence.

Effectuer tous les branchements hors tension.

Effectuer tous les tests sans aucune pièce sur l’axe.

Une fois les tests effectués, et la ceinture installée, effectuer les tests par palliers de 10% de puissance.

Envie de me soutenir ? https://www.paypal.me/leboisVR?locale.x=fr

Sommaire :

  1. Présentation
  2. Caractéristiques
  3. Liste de courses
  4. Instructions de montage

 

1) Présentation

v2.0 bêta:

  • l’électronique a été corrigée.
  • La partie plastique intègre maintenant le câble.
  • Un système en deux parties permet de s’assurer un serrage fiable sur l’axe
  • Le support de moteur permet de monter le tensioneur sur des profilés standards.

Reste à faire :

  • La plasturgie peut être améliorée (impression délicate, passage de câble difficile). 
  • La partie électronique peut peut-être être améliorée. 
  • Il reste à faire un support de crochets pour faire le lien entre le câble et la ceinture.

Le tensioneur de harnais est constitué d’un harnais (4 ou 5 points), un moteur électrique, un driver de moteur électrique, et une carte arduino reliée à Simhub.

Rendu final : franchement très sympa. Honnêtement les premiers freinages, on se dit « mouais bof, ça valait peut-être pas la peine de se prendre la tête comme ça… ». Au bout de quelques tours on l’oublie. Puis c’est quand la ceinture ne fonctionne plus (oui parce qu’au début, il y a eu des essais…infructueux ^^) qu’on se rend compte qu’on ne peut plus s’en passer… l’absence de tensioneur donne à nouveau la sensation de jouer à un jeu vidéo, et non de piloter une voiture de course…

Le système est précis et réactif , il s’enclenche immédiatement, et on ressent la différence de freinage entre une F1 et une voiture de base, on sent aussi l’activation de l’ABS.

Ce système ne permet peut-être pas de doser le freinage. Pour autant on ressent un lien direct entre la pression appliquée sur la pédale et le serrage de la ceinture.

Les fichiers 3D sont disponibles sur Thingiverse.

2) Caractéristiques

Le moteur tire sur un câble qui s’enroule autour d’un enrouleur. Le câble tire la ceinture en arrière, cela donne l’impression d’être projeté en avant, surtout en VR.

3) Liste de course

Electronique :

  1. Un moteur électrique de scooter 350W 24V (Amazon,Aliexpress).
  2. Alimentation 15A 24V 360W. Ça peut être une bonne idée de prévoir le bouton d’arrêt d’urgence à ce niveau. Au passage, mon alimentation alimentait le moteur du tensionneur et deux amplis de bass shakers sans problème. (Amazon, Aliexpress)
  3. Driver de moteur. Là, il ne faut pas lésiner. D’une part parce que la puissance demandée par le moteur est importante, parce que si le driver a un temps de réaction, le rendu sera moins convaincant. (Amazon, Aliexpress)
  4. Carte Arduino Uno. N’importe quel clone conviendra. Par contre les clones n’ont pas forcément les mêmes dimensions, et ne rentrent donc pas forcément dans les boîtiers. (Amazon, Aliexpress)

Mécanique :

  1. Un harnais tensionneur 5 points. 4 points font l’affaire (c’est ce que j’ai). Lorsque le moteur tire, la boucle remonte, mais une fois que tout est sous tension, on ressent bien les efforts au niveau des épaules, donc pas de soucis. (Amazon, Aliexpress).
  2. 0.1kg de pla pour imprimer l’enrouleur. J’aimerai ajouter une système de précontrainte mécanique pour que la ceinture soit légère précontrainte au repos.
  3. Un câble de vélo. On en trouve dans les magasins de sport, en grande surface, sur Amazon ou Aliexpress.

Visserie :

  1. 3xVis M4x20 (pour le locker). Ce kit Amazon contient ces vis ainsi que de nombreuses autres qui vous seront utiles pour d’autres projets.
  2. 4xvis M6x10 pour fixer le moteur sur le support de moteur
  3. 4xvis M8 pour fixer le support de moteur sur des profilés

4) Instructions de montage

The belt retractor is mounted on the motor shaft. Caution, the motor shaft is in left hand thread, so do not lose the nut.

The connection of the power supply and the motor to the Driver is indicated on the PCB.

A. Driver :

  1. Remove the two screws.
  2. A l’aide d’un cutter, coupé la liste au dessus du composant à 8 pattes. Toujours à l’aide du cutter, gratter le pcb afin de dégager la piste coloriée en jaune, puis y souder un fil, à relié au pin 10 de l’Arduino.
  3. Refermer le driver à l’aide des deux vis. Relier la masse du driver (Power -) à celle de l’Arduino (GND)
  4. Relier « Power – » à la borne « – » de l’alimentation
  5. Relier « Power + » à la borne « + » de l’alimentation
  6. Relier « Motor + » à la borne « + » du moteur
  7. Relier « Motor – » à la borne « – » du moteur.

B. Paramétrage de la carte Arduino sur Simhub :

  1. Sur Simhub : On y flash une arduino avec la fonction signal PWM (qui sert en général à driver des fans pour faire un simulateur de vent) et on lui associe la fonction décélération.
  2. On associe notre moteur à la fonction décélération dans l’onglet « motor output » de ShakeIt Motors :
  3. On paramètre l’effet de décélération comme suit. Par sécurité, on augmentera la puissance par paliers de 10%. Attention, lorsque vous testez votre paramétrage en simulation, utilisez une voiture qui a une capacité de freinage importante (monoplace, F1…).

C. Installation de l’enrouleur

  1. Installer l’écrou pas à gauche entre le locker et l’enrouleur à l’aide des trois vis M4x20. Le quatrième trou est un extracteur, utilisé uniquement pour le démontage du locker. Installer le câble.
  2. Installer l’enrouleur sur le moteur. Après les premiers tours, utiliser la fonction test de Simhub à basse puissance en maintenant l’enrouleur pour finaliser le serrage.